Where is Brian ?

J’ai presque envie de dire « dans ton cul » mais ça va pas le faire 😀
Plus sérieusement, j’ai commencé une formation, en anglais oeuf corse, depuis quelques jours et je suis trés contente.
Ca fait des années que je me considère comme une bille en anglais, avec ma honte de parler et mon accent déplorable…
J’ai choisi de suivre ma formation chez Wall Street Institute. Y a pas mal de pubs dans le métro et le « 98% de réussite » m’avait à moitié convaincue. L’autre moitié l’a été quand j’ai été au rendez-vous avec une conseillère.
Après avoir passé un test (qui s’est avéré pas si catastrophique que ça), j’ai papoté avec la conseillère de mon objectif, de ce que je voulais faire, ma façon de voir l’anglais dans le travail, etc, etc…
On a du parler au moins une heure.
Elle a proposé 2 formations (une plus longue – et forcément plus chère – que l’autre) et un beau devis. Je suis rentrée chez moi avec tout ça sous le bras, il fallait maintenant réfléchir…
Ma réflexion a duré un peu plus d’un an (bah oui, vu la somme qu’il faut dépensé, je voulais être sur de ne pas me planter).
 J’ai donc repris contact avec ma conseillère pour l’informer de ma décision. J’ai beaucoup apprécié qu’elle se souvienne de moi et du fait que j’étais enceinte lors de notre rendez-vous (elle m’a même demandé des nouvelles de mes enfants). Elle était déjà sympa mais là, j’ai trouvé ça super qu’elle soit prévenante.
Je l’ai donc rencontré il y a quelques semaines pour signer mon contrat, donner mon chèque (gloups) et recevoir mon beau cahier d’exercices.
A ma grand surprise, elle a dit que la formation la plus chère n’était pas nécessaire dans le cadre de mon travail, qu’avec mon niveau de base et la formation (la moins chère) qu’elle me proposait, c’était tout à fait suffisant.
Je profites donc de mon congé parental et du prêt généreusement octroyer par mon banquier (parce que mine de rien, elle coût au moins un rein cette formation) et go, go, go, je me suis lancée.
Mon planning consiste à faire au moins 4 heures de cours par semaine, facile à casser dans mon emploi du temps, plus des exercices à faire à la maison. Je rencontre également un prof à la fin de chaque chapitre soit tous les 15 jours.
Du coup, ça fait vachement rire mes sales gosses quand ils me voient penchée sur mon cahier d’exercices !

Dans moins de 6 mois, je parlerai et comprendrai l’anglais et mon vilain complexe d’infériorité ne sera plus qu’un mauvais souvenir !!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s