L’enfant du placard

En vrai, c'est beaucoup moins glauque...
En vrai, c’est beaucoup moins glauque…

Quand nous avons eu notre 3ème enfant, nous n’aurions jamais pensé que sur Paris, il fallait un salaire de Ministre et des nerfs d’acier pour trouver un appartement avec 3 VRAIES chambres.

Je dis « vraies » car souvent, on veut vous faire passer les vessies pour les lanternes en vous louant un vulgaire 3 pièces , avec un coin salon-salle à manger pour une hypothétique chambre…

Bref.

Notre appart a nous n’a pas 3 VRAIES chambres mais on a eu la bonne surprise de voir qu’il y avait un dressing. Pas énorme, pas de fenêtre mais de quoi faire une petit coin cosy pour notre Ninouchette.

D’où le titre, en espérant qu’elle ne nous en veuille pas dans les années à venir… et qu’elle ne passe pas sa vie en thérapie.

Mais comme j’ai déjà vu pas mal de gamins parisiens avoir leur « chambre » dans un placard, ça ne doit pas être si traumatisant que ça, à condition d’avoir le confort.

image
Le dressing avant…

 

Tout d’abord, il a fallu enlever le papier vintage hors d’âge et retaper le parquet, complétement flingué par les précédents locataires (bah oui, un placard, on s’en tape).

On a choisi une jolie tapisserie, car je ne voulais pas qu’il y ait des odeurs de peinture (trop difficile à faire partir dans une pièce sans fenêtre).

 

Ensuite, il a fallu s’occuper du parquet en chêne qui a donc été poncé à la paille de fer (ça fait les muscles) et nourrit à la cire d’abeilles.

Vient ensuite la grosse partie bricolage et en bricoleurs du dimanche que nous sommes, il ne fallait surtout pas se planter (au risque de faire un truc moche, voir dangereux) :

 

Le lit sur mesure

On a évité de la jouer free style comme on a plus ou moins l’habitude de le faire et on a pris le temps de faire un plan, de tout bien mesurer et de choisir le bois que l’on voulait.

Il a fallu également déterminer à quelle hauteur on mettrait le lit, sachant que notre Ninouche n’a pas encore 2 ans et qu’il faut qu’elle puisse monter et décembre de son lit toute seule.

Finalement, on a recyclé son lit à barreaux pour le sommier et le côté.

Le montage a pris une après midi, sans bobos, ni trop de prise de tête.

 

La déco

Concernant la déco, je me suis lâchée.

Car ce n’est pas parce que c’est un tout petit endroit que ma Ninouchette ne peut pas avoir une belle chambrinounette de princesse.

Pour le côté douillet, je voulais absolument un tapis rond. J’ai fais une fixette là dessus et c’était non négociable. Finalement, il ne sera pas rond mais en cœur (vive les ventes privées Vertbaudet).

Voici un petit aperçu de ce que j’ai acheté :

Sans titre

 

Et voici le résultat : on remarque que les stickers ne sont pas les mêmes et que le rideau pour cacher les étagères n’est pas encore installé…

image
Le dressing avant… Faut quand même avouer que ça a plus de gueule maintenant !

Ma petite Ninouchette adore sa petite chambre. ..

En espérant vous avoir donné des idées 🙂

Publicités

2 réflexions sur “L’enfant du placard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s