Tatouage number two

En février dernier, après des mois d’attente, j’ai enfin sauter le pas pour un second tatouage.

J’étais beaucoup moins fébrile le jour J que pour le premier et beaucoup plus excitée de voir le résultat !!

IMG_20170211_152949

Quand j’arrive au salon, je papote un peu avec la tatoueuse qui va m’encrer et on revoit ensemble le dessin. On choisit ensuite les couleurs pendant que j’ai le cerveau encore clair ^^

Je voulais absolument un paon, c’était non négociable mais je ne voulais pas qu’il ressemble à une photo. On a réussi a trouvé un compromis avec mon idée et les choses réalisables : un paon façon art nouveau.

J’ai saute dans le vieux bermuda de mon homme que je lui ai piqué avant de partir, histoire d’être à l’aise et pas en petite culotte, et c’est parti.

Elle m’applique le stencil et finalement, je ne le voyais pas aussi grand que ça… Je ne voulais pas qu’il soit visible en portant une jupe ou un short mais finalement, je me suis dis zut, ça gène qui que ça se voit… Trop petit, les détails auraient été moches !

Sans titre0

Ça commence à piquer les contours. On discute, on rigole et je rassure même une nana qui venait pour son premier tatouage.

Elle a dut se dire que ce n’était pas si terrible que ça, vu que j’avais l’impression de passer du bon temps. Du coup, elle a eu moins peur.

Sans titre1

On est ensuite passé aux ombrages. Bon, là, ça allait encore. J’avoue que ça me faisait un peu plus mal que les contours mais bon, rien de bien méchant et c’était largement supportable.

Une fois toutes les parties noires terminées, une petite pause bien méritée.

Sans titre2

J’avais apporté des munitions (Comprendre = bouffe + jus de fruits). Je prends une photo de la cuisse, l’envoi à mon homme et l’appelle pour lui demander ce qu’il en pense (Il ne voyait pas ça si grand non plus mais aime beaucoup !) (Il n’aurait pas aimé, c’était la même, il n’aurait pas eu le choix !).

La pause finie, on attaque les couleurs…

Et là, j’avoue avoir beaucoup souffert… Enfin, pas au début. Mais au fur et à mesure que la tatoueuse encrait la couleur, j’avais de plus en plus mal.

Le pire a été de mettre le blanc sur les plumes du paon. Vu que ça avait déjà été piqué plusieurs fois, j’avoue que j’avais vachement mal. Tellement que quand je suis sortie, et les jours qui ont suivi, je me suis dis que c’était mon dernier tatouage… Pff tu parles !!

Je suis quand même sortie de là en boitant, avec le cuissot gonflé et j’ai finalement pris un marcel pour rentrer chez moi (alors qu’en arrivant, je me voyais repartir comme si de rien n’était en RER… Grossière erreur, ça me tirait et j’étais épuisée !)

Sans titre3

La cicatrisation aussi n’a pas été facile tous les jours, notamment à cause des démangeaisons… Ça aussi, on y pense pas assez quand on veut se faire tatouer… !

Mon beau tatouage a fait son petit effet sur la plage cet été mais il faut dire que je le bichonne… J’en prends soin donc peu de soleil et je le crème quasiment tous les jours !!

Depuis quelques temps, j’ai envie de m’en faire un autre… A croire que je suis maso 😀

Publicités

3 réflexions sur “Tatouage number two

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s