Passer le permis à 40 ans, une folie ?

Des années que je parle de passer mon permis, mais j’ai toujours reculé l’idée de le faire par manque de temps, d’argent et… la trouille !

Parce que oui, conduire me faisait peur. Je ne me sentais ni prête ni assez mure pour prendre ce genre de responsabilité mais maintenant, c’est bon ^^ (en même temps, à 43 piges, il était plus que temps !).

Photo de Dom J sur Pexels.com

Le permis supervisé

J’ai décidé de me lancer dans le permis supervisé parce que j’avais besoin de me sentir prête avant de passer mon examen.

Si vous ne savez pas ce qu’est le permis supervisé, c’est la même chose que le permis accompagné, mais pour les adultes.

Il faut avoir le code + 20h de conduite avant d’être lancé dans la fosse aux lions avec son mari/épouse/coloc… qui doit avoir lui aussi le permis depuis 5 ans (et qui soit pédagogue au volant sinon c’est mort).

J’ai donc eu mon code avec succès (1 faute. Youhou !) et enchainé bon gré mal gré, mes 20h de conduite.

J’ai eu 2 moniteurs. Les 2 étaient sympas mais j’avoue accroché avec le plus âgé. Un peu moins speed et plus bienveillant que le plus jeune, qui était un peu « pète-sec » ^^

Photo de Taras Makarenko sur Pexels.com

Sur la route

J’avoue que les premières fois, je ne faisais pas ma maline, je devais prendre le reflexe de regarder les rétros, les angles morts, les gens, la circulation… OH MY GOOD, j’ai cru que je n’y arriverai jamais !

Force est de constater que le cerveau est bien fait et qu’il a acquis certains reflexes.

Dernièrement, j’ai tenté la conduite de nuit… 25 kms dans la cambrousse bretonne, j’ai comme qui dirais « flipper ma mère » ^^

Mais j’ai réussi. Moi qui flippe d’aller sur l’autoroute à cause principalement de la vitesse (n’oubliez pas que je conduits un tank = Grand C4 Picasso !), j’ai gagné un peu de confiance en moi.

Les autres aussi me stressent pas mal, car j’ai vu moultes réactions de cons qui auraient pu être mortelles (pour eux comme pour nous…)


Mon avis

Alors oui, j’ai envie de dire que le permis est indispensable, même si je m’en suis passé pendant plus de 40 ans !!

Maintenant, je trouve ça quand même vachement confortable de prendre sa voiture, plutôt que de galérer 1h30 en transports.

Par contre, aller sur Paris en voiture est un suicide…

Je me laisse encore quelques mois de conduite en compagnie de mon gentil mari pour me sentir à l’aise et je passerai enfin l’examen du permis !

Y a plus qu’a ^^


Vous êtes plutôt voiture ou transports en commun ?

4 réflexions sur “Passer le permis à 40 ans, une folie ?

  1. Si je pouvais, je ne serais ni voiture, ni franchement transport en commun non plus. Mais c’est difficile de faire sans.

    Mes parents m’ont « forcée » à passer le permis après mon bac, mais je n’ai pas conduit du tout durant les 4 années qui ont suivi son obtention.
    C’est une mutation pour me rapprocher de l’Homme et une voiture de fonction qui m’ont finalement mis un volant dans les mains (mais à contrecœur).

    Je n’ai jamais aimé conduire et je ne suis toujours pas fan alors que je prends la voiture tous les jours désormais. Mais effectivement, c’est quand même bien pratique de pouvoir se déplacer par soi-même et de ne pas avoir à dépendre des transports en commun ou de la famille pour aller quelque part.

    Bravo à toi pour t’être lancée dans cette aventure.
    Bon courage à toi pour les heures de conduite avec ton mari et bonne chance pour le permis.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s