Sans âme de Gail CARRIGER

51txiUMi5HLJ’ai pris ce livre complètement par hasard à la bibliothèque de ma ville en me fiant à sa couverture et franchement, je ne le regrette pas.

En temps normal, je ne lis jamais ce type de bouquins… J’en ai trop soupé des films dans le genre Twillight… Bref !

J’ai donc choisi ce livre sans grande conviction, parce que je voulais me changer les idées.

J’avoue qu’au départ, j’ai eu du mal car le début du livre de place directement au cœur d’une scène, alors que général, c’est de la description et il m’a bien fallut lire une bonne vingtaine de pages pour accrocher.

Mais avec certains livres, je sais que c’est comme ça. Les premières pages sont laborieuses et comme j’aime donner sa chance au bouquin, il faut persévérer pour découvrir un beau livre …ou pas (Parce que j’ai déjà persévéré et je suis tombée sur des bouses quand même…).

Pour en revenir à notre livre, l’histoire se passe dans le Londres du début du siècle dernier, où une vieille fille se trouve au cœur d’une intrigue visant à éliminer les êtres surnaturels.

Il y a beaucoup d’humour, de suspens et même si la romance entre Alexia Tarabotti et X (Je ne spoilerai pas le nom ^^)  est plus ou moins cousue de fil blanc, on prend plaisir à découvrir l’histoire.

On dit qu’il ne faut pas juger un livre à sa couverture et je suis d’accord. Il faut remarquer aussi que cette couverture là est beaucoup plus flatteuse que d’autres que j’ai pu voir sur le net…

Donc, si vous aimez les livres avec des vampires, loups-garous et cie, je pense que vous ne serez pas déçu.

Par contre, je fus très déçue d’apprendre que je vais devoir attendre un bon moment que ma bibliothèque commande le tome 2… J’ai hâte de découvrir la suite 😀

Publicités

La saga des Reines et la saga des Favorites par Jean Des Cars

 

Il y a plusieurs années de ça, j’avais acheté « La saga des Favorites »à la FNAC, puis j’ai déménagé et je l’ai oublié dans un carton à la cave…

Imaginez la tête du bouquin quand je l’ai retrouve : corné, d’une odeur douteuse et à moitié moisi.

Mais j’aime les livres et il n’était pas question de le mettre à la poubelle alors comme j’en avais eu l’intention, je l’ai lu ^^

Ensuite, j’ai voulu continuer sur ma lancée et j’ai emprunté à la bibliothèque « La saga des Reines »

J’avoue que j’ai été un peu déçu par ce dernier, surement parce que j’ai lu celui des Favorites en premier et qui est forcément un peu plus croustillant que celui des Reines…

Mais ça reste néanmoins un bon livre avec qui on apprend sans se faire des nœuds au cerveau.

Donc si vous aimez l’histoire sans trop vous prendre la tête, ces bouquins sont pour vous.

Les mille et une gaffe de l’ange gardien Ariel Auvinen de Arto Paasalinna

51pcXgrqJlL._SX340_BO1,204,203,200_

Il parait qu’une fois que l’on lit un livre d’Arto Passilinna, on adore dixit la dame de la bibliothèque.

Et bien, elle avait raison !!

Pour dire vrai, quand j’ai commencé à lire ce bouquin, l’histoire ne m’a pas prise d’un coup, comme certaines autres livres.

Il a fallu que j’avale une quinzaine de pages pour me rendre compte que les péripéties de cet ange gardien un peu loser sur les bords allaient me plaire.

Ariel Auvinen est un jeune ange gardien de 80 ans, ancien prof de religion. Il essaie de bien faire en rendant la vie de son protégé la meilleure possible sauf qu’il fait presque toujours tout capoté…

Le pauvre, on a de la peine pour lui car on sait qu’il veut bien faire !

Heureusement, tout est bien qui fini bien et pour Ariel Auvinen, et pour son protégé.

Ce livre est plein d’humour, plein de bonne humeur et de jovialité.

Si vous ne connaissez pas cet écrivant finlandais, foncez, vous ne sera pas déçu !