Brioche comme chez le boulanger ♥

Depuis ma brioche allemande, je n’en ai plus jamais fait, rapport à mon robot qui s’est cassé ! Faut dire que je ne le ménageais pas vraiment, avec tous les pains, brioches et cie que je pouvais faire.

Et comme je n’en ai pas encore racheté (ça doit bien faire 2 ans. Le temps passe trop vite…), je suis repassé à l’industriel (ne me jugez pas…).

Voici la recette pour une grosse brioche ou deux petites :

INGREDIENTS :

  • 250 g de farine de blé (T55 ou T65)
  • 5 g de levure de boulanger
  • 50 g de lait porté à ébullition puis refroidi à température ambiante
  • 15 g de sucre
  • 2 oeufs
  • 125 g de beurre ramolli coupé en dés
  • Pour la dorure : du beurre fondu ou 1 œuf battu et allongé à un peu d’eau.

PRÉPARATION :

1. Faire une pré-pâte

Versez la farine dans une terrine et creusez un puits.

Ajoutez le sucre et la levure puis couvrez avec le lait.

Mettez un peu de farine au-dessus pour recouvrir le trou. Couvrez et laissez de côté pendant 1 heure.  Après une heure, il doit se former une sorte d’écume et des bulles au dessus-du puits. Si ce n’est pas le cas, mélangez un peu la farine au dessus du puits (Perso, je n’avais pas vraiment de bulles et d’écume et ma brioche était bien aérée).

2. Faire la pâte

Mettez le sel au-dessus du puits puis ajoutez les œufs. Mélangez et pétrissez ensuite la pâte pendant 10 min.

Ajoutez ensuite le beurre et pétrissez encore pendant 10 à 20 min jusqu’à ce que le beurre soit complètement incorporé. La pâte va être très molle, pas d’affolement, c’est normal ! (Regardez la consistance de la pâte, super élastique…)

20171203_142713
Pétrie avec amour ♥

Raclez la pâte et remettez la dans la terrine. Couvrez au contact avec du film alimentaire et laissez pousser pendant 4 à 6 heures jusqu’à ce qu’elle ait doublé de volume. Vous pouvez aussi la laisser pousser au frigo pendant 8 à 12 heures.

Si la pâte est restée à température ambiante, un petit tour au frigo pendant 1 heure ne sera pas du luxe pour pouvoir la manipuler plus facilement.

Posez la sur une surface non farinée.

3. Façonnage

En sortant du frigo, je pétris vite fait la pâte pour qu’elle rentre dans un moule à cake, histoire qu’elle ait une belle forme.

J’aurai pu en faire des petites boules et les mettre dans mon moule mais je n’avais pas lu la recette avant et je ne savais pas que ça durait si longtemps… J’en avais marre et j’avais envie de la goûter le plus rapidement possible ^^

Il ne faut pas que la pâte ne remplisse plus d’un tiers du moule car elle va gonfler plus de 2 fois son volume initial.

Badigeonnez le dessus de beurre fondu (ou mélange œuf + eau), couvrez encore et faire reposer 30 min si la pâte n’est pas froide, 2 à 4 heures si la pâte est froide. Il faut que la pâte gonfle suffisamment avant cuisson.

Préchauffez le four à 180 ° (th.4/6).

Faites cuire 30 min. Retirez du four et laisser reposer sur une grille.



Vous avez lu la recette, plus ou moins calculé le temps qu’il fallait pour faire cette recette et vous vous êtes dis « Elle est dingue !!! »

Euh, non pas forcément. Je sais bien qu’une recette qui met plus ou moins 9 h (bon ok, on est pas obligé d’avoir le nez dessus, on peut faire autre chose) ça peut paraître dingue et je ne suis pas sûr que je l’aurais faite si j’avais évaluer le temps (je suis comme ça moi, parfois je me lance dans des trucs… )

Mais franchement, elle vaut vraiment le coup d’essayer. La mie est filante, moelleuse… C’est la meilleure brioche maison que j’ai mangé depuis que j’en fais.

C’était tellement bon que même mon ado qui ne kiffe pas la brioche en à manger, c’est que c’était forcément bon ^^

Palets bretons façon Roudor

Ces petits palets, ça me rappelle mon enfance à la campagne et j’ai envie de partager ce souvenir avec ma marmaille.

Ingrédients :

  • 2 jaunes d’œufs,
  • 80 g de sucre en poudre,
  • 80 g de beurre demi-sel (en pommade),
  • 140 g de farine,
  • 6 g de levure chimique.

Préparation :

1. Préchauffer votre four à 170 ° (ou therm. 6).

2. Blanchir les jaunes d’œufs avec le sucre.

3. Ajouter ensuite le beurre pommade, la farine et enfin la levure.

4. Mettre la pâte dans un film alimentaire et en faire un boudin. Le laisser au frigo au moins 30 minutes.

Voici le boudin en question
Voici le boudin en question

5. Quand le boudin est bien froid, couper des tranches d’environ 1,5 cm d’épaisseur. Les mettre dans un cercle (ou dans un moule à muffins) pour qu’ils ne s’aplatissent pas à la cuisson.

Remarquez mon fabuleux système D (Je n'avais pas de cercles...)
Remarquez mon fabuleux système D de cercles maison en aluminium ^^

6. Mettre au four et laisser cuire environ 15 minutes. Les palets doivent prendre une belle coloration blonde.

Roudors 3

 

Roudors 4

 

Bon appétit 🙂

Velouté de petits pois

Velouté de petits pois

Source photo

Je continue sur ma lancée pour ne plus faire des soupes dégueues 🙂

Encore une que mes enfants ont adoré;

Ingrédients – pour 5 personnes :

  • 500 g de petit pois surgelés
  • 1 bouillon de poulet
  • 20 cl de crème fraîche semi épaisse
  • Jambon cru ou bacon

Préparation :

1. Faire cuire les petits pois dans un grand volume d’eau (ils doivent être recouverts) avec un bouillon de poulet.

2. Une fois cuit, mixer les petits pois au blinder ou au mixer plongeant (j’ai déjà utilisé l’un et l’autre, perso, je trouve qu’il y a moins de peaux au blinder).

3. Pendant ce temps, mettre le jambon cru ou le bacon sur une feuille de papier cuisson et hop, direct dans le four à 180 ° (faites attention, ça se dessèche super vite j’ai cramé une fournée :-p )

4. Passez la préparation mixée au chinois (ou comme moi, à la passoire), en appuyant bien pour faire sortir tout le jus. Il ne doit plus y avoir de petits morceaux de peaux de petits pois.

5. Réchauffer le velouté et ajouter la crème fraîche en remuant à feu doux.

6. Couper en petits bâtonnets le jambon ou le bacon.

7. Dresser les assiettes en saupoudrant de jambon cru ou bacon.

Un vrai régal… Bon appétit !! 😉