Tatouage number two

En février dernier, après des mois d’attente, j’ai enfin sauter le pas pour un second tatouage.

J’étais beaucoup moins fébrile le jour J que pour le premier et beaucoup plus excitée de voir le résultat !!

IMG_20170211_152949

Quand j’arrive au salon, je papote un peu avec la tatoueuse qui va m’encrer et on revoit ensemble le dessin. On choisit ensuite les couleurs pendant que j’ai le cerveau encore clair ^^

Je voulais absolument un paon, c’était non négociable mais je ne voulais pas qu’il ressemble à une photo. On a réussi a trouvé un compromis avec mon idée et les choses réalisables : un paon façon art nouveau.

J’ai saute dans le vieux bermuda de mon homme que je lui ai piqué avant de partir, histoire d’être à l’aise et pas en petite culotte, et c’est parti.

Elle m’applique le stencil et finalement, je ne le voyais pas aussi grand que ça… Je ne voulais pas qu’il soit visible en portant une jupe ou un short mais finalement, je me suis dis zut, ça gène qui que ça se voit… Trop petit, les détails auraient été moches !

Sans titre0

Ça commence à piquer les contours. On discute, on rigole et je rassure même une nana qui venait pour son premier tatouage.

Elle a dut se dire que ce n’était pas si terrible que ça, vu que j’avais l’impression de passer du bon temps. Du coup, elle a eu moins peur.

Sans titre1

On est ensuite passé aux ombrages. Bon, là, ça allait encore. J’avoue que ça me faisait un peu plus mal que les contours mais bon, rien de bien méchant et c’était largement supportable.

Une fois toutes les parties noires terminées, une petite pause bien méritée.

Sans titre2

J’avais apporté des munitions (Comprendre = bouffe + jus de fruits). Je prends une photo de la cuisse, l’envoi à mon homme et l’appelle pour lui demander ce qu’il en pense (Il ne voyait pas ça si grand non plus mais aime beaucoup !) (Il n’aurait pas aimé, c’était la même, il n’aurait pas eu le choix !).

La pause finie, on attaque les couleurs…

Et là, j’avoue avoir beaucoup souffert… Enfin, pas au début. Mais au fur et à mesure que la tatoueuse encrait la couleur, j’avais de plus en plus mal.

Le pire a été de mettre le blanc sur les plumes du paon. Vu que ça avait déjà été piqué plusieurs fois, j’avoue que j’avais vachement mal. Tellement que quand je suis sortie, et les jours qui ont suivi, je me suis dis que c’était mon dernier tatouage… Pff tu parles !!

Je suis quand même sortie de là en boitant, avec le cuissot gonflé et j’ai finalement pris un marcel pour rentrer chez moi (alors qu’en arrivant, je me voyais repartir comme si de rien n’était en RER… Grossière erreur, ça me tirait et j’étais épuisée !)

Sans titre3

La cicatrisation aussi n’a pas été facile tous les jours, notamment à cause des démangeaisons… Ça aussi, on y pense pas assez quand on veut se faire tatouer… !

Mon beau tatouage a fait son petit effet sur la plage cet été mais il faut dire que je le bichonne… J’en prends soin donc peu de soleil et je le crème quasiment tous les jours !!

Depuis quelques temps, j’ai envie de m’en faire un autre… A croire que je suis maso 😀

Publicités

Il était  temps de partir…

Photo040400

Voici plusieurs semaines que je vis un événement difficile dans la vie d’une femme, celui de la fausse couche.

Après 3 enfants et un mariage cet été avec l’homme que j’aime depuis plus de 16 ans, nous avons voulu de nouveau agrandir notre famille.

Et c est avec un grand bonheur que j’annonçais à mon mari, le jour de son anniversaire, que nous allions être encore une fois parents.

Mais le bonheur fut de courte durée… Au moment de l’écho de datation, la gynéco émet des doutes sur la date de conception mais étant sur de moi, elle émet donc l’avis que la grossesse est arrêtée .

Gros coup de massue et en sortant de son cabinet, je me retrouve avec une ordonnance pour faire un contrôle aux urgences et des larmes…

La semaine qui suivie fut très éprouvante, ne comprenant pas pourquoi mais gardant tout de même un petit espoir.

L’homme ne le vit pas bien non plus mais n’en parle pas.

8 jours plus tard, je vais comme convenu aux urgences avec mes doutes et de l’espoir .

Et on l’annonce de façon très  enjouée que ma gynéco était bien pessimiste et que l’on voit bien un embryon. Je suis aux anges… Et entendre son coeur a levé tous mes doutes.
En sortant, j’appelle mon homme qui reste dubitatif car il a du mal à comprendre.

Les semaines passent et la date fatidique des 3 mois et de son écho officielle arrive, date à laquelle nous avons prévu de l’annoncer aux enfants et à la famille (Seuls quelques amis proches ont été mis au courant).

Mais quelques jours avant mon RDV, je commence à saigner. J’avoue que ça arrive parfois et je ne m’inquiète pas plus que ça.

La semaine passe et arrive le jeudi où une douleur au ventre me prend. Au début, pas vraiment douloureuse mais au fil des heures, je sens que c’est de plus en plus bizarre. Le soir même, je saigne clairement.

Je décide de m’allonger et de passer une bonne nuit.

Le lendemain matin, les saignements ont stoppés mais j’ai toujours mal au ventre. Je dépose les enfants à l’école et je vais travailler.

Je préviens mon patron que je ne resterai pas la journée, que je me sens pas bien. Je termine deux trois choses urgentes et je pars aux urgences.

J’explique mon cas et un médecin s’occupe de moi. Elle l’examine sous toutes les coutures avant de procéder à l’écho.

Et pendant l’écho, je vois son visage devenir de plus en plus grave.  Je vois qu’elle cherche quelque chose mais qu’elle ne trouve pas. En regardant le moniteur pendant qu’elle cherche, je devine qu’on ne voit pas le coeur clignoter…

Elle me prévient et demande à sa chef de venir. Avec l’expérience, elle n’a pas chercher longtemps et l’annonce simplement qu’elle est désolée mais qu’il n’y a pas de cœur qui bat.

La suite, je la comprends sans la comprendre. Je prends des décisions de façon mécanique parce que je n’ai surement pas encore assimilé ce que l’on vient de m’annoncer.

Un RDV est pris pour la semaine d’après pour effectuer un curetage. Je vais passer sous silence le reste de cette journée, en ajoutant quand même que les soignants ont été formidables, très prévenants et attentifs à ce que je pouvais ressentir.

Il m’a fallut quelques jours pour réaliser pleinement que c’était terminé, que notre rêve d’une grande famille (même si elle est déjà trop grande pour certains…) était terminé et que nous allions devoir faire notre deuil de cet enfant.

La reprise du travail m’a beaucoup aidé, cela m’a évité d’y penser et cela m’a permis de ne pas broyer du noir.

La vie a repris son cours tranquillement et je pense que dans quelques semaines, j’y penserai moins.

 

 

101 choses à faire en 1001 jours… Les 1001 jours sont passés (et c’est passé super vite !!)

choses-a-faire-avant-de-mourir

En juillet 2015, j’avais décidé de faire une looooongue liste de choses que j’aimerais faire.

Sa date butoir était le 28 février 2016… Autant dire que je n’ai pas tout réalisé mais dans l’ensemble, je trouve que je m’en sors pas mal ^^

1. Apprendre l’anglais (= devenir bilingue),
2. Changer de boulot ► finalement, je vais resté où je suis ^^
3. Obtenir au moins 2000 € de salaire net ► j’en suis pas loin
4. Refaire ma garde robe j’essaie au fur et à mesure mais je me plante encore souvent…
5. Porter plus de jupes et de robes,
6. Passer le permis ►je me réinscris ce mois-ci au permis boite auto
7. Acheter une nouvelle voiture,
8. Déménager,
9. Réussir à gérer ce déménagement sans prise de tête,
10. Trouver un moyen de garde pour ma poupette,
11. Apprendre le portugais ►c’est en cours. Je baragouine vachement mieux et l’homme est fier !
12. Apprendre une langue rare (russe, chinois…) ► bon, ça c’est mort. A reporter !
13. Prendre plus soin de moi,
14. Partir en WE avec l’homme, sans les enfants,
15. Me remettre au sport (courir) ►ça aussi c’est mort, j’ai le droit à une épine calcanéenne au talon…
16. Préparer le marathon de Paris ► idem
17. Visiter Londres ► toujours pas fait…
18. Apprendre à danser la salsa avec l’homme ► idem
19. Aller faire mes courses au marché ► j’y vais de temps en temps
20. Acheter un gros congélo,
21. Redevenir rousse ► en cours ^^

22. Faire un road trip jusqu’à St Pétersbourg, ►un jour…
23. Partir en Laponie voir le village du Père Noël ► toujours pas d’actualité
24. Etre bien dans ma peau
25. Me faire de nouvelles amies
26. Terminer ma formation pro (il me manque 1 an) ► on oublie, je ne suis plus dans la même branche !
27. Faire plus de pâtisseries,
28. Acheter un VRAI sapin de Noël,
29. Perdre mes 8kg de grossesse qui me reste,
30. M’intéresser aux arts,
31. Aller voir un vrai balai,
32. Aller voir un vrai opéra,
33. Partir en WE entre copines,
34. M’offrir un parfum,
35. Faire un second tatouage,
36. Laisser pousser mes cheveux,
37. Avoir mon ordinateur,
38. Changer de téléphone portable,
39. Savoir marcher et être à l’aise avec des talons ► terminé pour moi, becoz mon talon de vieux !!
40. Savoir me maquiller sans avoir l’air d’un clown,
41. Me faire faire un lifting du ventre (si c’est nécessaire) ► on verra d’ici 1 an ou 2
42. Savoir bricoler proprement,
43. Arrêter de regarder des séries TV débiles,
44. Ne plus me réfugier dans le sucre quand ça ne va pas,
45. Acheter des DVDs au lieu de télécharger ► toujours pas…
46. Aller plus souvent au cinéma ► toujours pas non plus !
47. Acheter des sous-vêtements confortables et sexy,
48. Ne plus porter de pyjamas pourris,
49. Découvrir la Chine en famille ► ça sera la Japon finalement en 2019
50. Faire les poussières régulièrement,
51. Aller au resto japonais où le cuisinier fait sauter les plats devant nous,
52. Faire un hammam entre copines,
53. Faire développer les photos,
54. Ranger les photos dans des albums,
55. Faire imprimer des livres photos pour les événements importants,
56. Apprendre à coudre,
57. Trier les papiers,
58. Avoir des abdos en béton ► on va reporter ça aussi ^^
59. Savoir bien me coiffer,
60. Faire un dîner aux chandelles avec l’homme,
61. M’inscrire à un club photo,
62. Aller plus souvent me balader en forêt,
63. Aller chez le pédicure,
64. Avoir un aquarium,
65. Acheter une grande bibliothèque,
66. Recevoir toute la famille pour Noël,
67. Partir en vacances seule avec l’homme ► on va devoir attendre qq années encore
68. Arrêter de râler,
69. Acheter un doseur à spaghettis,
70. Apprendre à jouer de la guitare ► pas sûr que je m’y mettes un jour finalement
71. Faire mon arbre généalogique,
72. Prendre des cours de pole dance,
73. Mettre des sachets qui sentent bons dans les armoires ► j’ai changé de lessive, ça a suffit
74. Manger plus de légumes (au moins une fois par jour),
75. Faire des grasses matinées,
76. Aller à la piscine au moins une fois par mois avec mes enfants,
77. Apprendre à aimer le vin,
78. Aller au marché de Noël à Strasbourg,
79. Organiser une méga fête surprise pour les 40 ans de l’homme,
80. Me marier,
81. Faire les courses une fois tous les 15 jours,
82. Ne plus m’énerver pendant les devoirs de mon preums,
83. Prendre un bain moussant une fois par semaine,
84. Jouer aux jeux vidéos avec mes enfants (et leur mettre la pâté),
85. Faire une croisière sur les Fjords en Norvège,
86. Monter à bord de l’Orient Express,
87. Ne plus m’écraser au boulot devant un(e) collègue con(nne),
88. Faire un beau gâteau américain pour les 1 an de ma poupette,
89. Inviter les potes de l’homme pour les matchs de foot (pizzas & bières inclus),
90. Mettre l’homme à contribution pour le ménage, les enfants… plus souvent,
91. Ne rien dire quand ce n’est pas fait comme moi je veux,
92. Prendre l’avion et ne pas faire pipi dans ma culotte,
93. Boire dans des verres à pied,
94. Préparer TOUS les plats, sauces, boulettes, pâte à gâteau…
95. Ne plus faire d’achats compulsifs sur le net ► je m’y emploie, c’est de mieux en mieux
96. Faire la carte Famille Nombreuse,
97. Avoir un passeport ► sera fait fin 2018 début 2019
98. Ne pas me laisser dévier de mes objectifs
99. Ne pas reprendre d’animal quand mon chat sera au paradis des chats,
100. Ne plus être à découvert,
101. Mettre de l’argent de côté notamment sur le livret des enfants.

BILAN : je trouve que j’ai quand même terminé par mal de choses sur cette liste. Il y en a que j’ai littéralement abandonnées parce plus d’actualités ou simplement plus envie.

D’autres sont en cours de réalisation et d’autres ne seront réalisables qu’au fur et à mesure des années, parce que je n’ai pas un porte monnaie élastique 😀

Y a plus qu’à mettre en place une nouvelle liste ^^

tumblr_o6bjdyH4gV1re3x32o1_500