Pourquoi je dois toujours avoir un projet en cours ?

projet-de-loi-el-khomri-et-si-les-cles-de-la-gestion-de-projet-et-de-la-conduite-du-changement-en-entreprise-avaient-ete-utilisees.jpg

Avoir un projet à court ou moyen terme, c’est ma came !

Je ne pourrai pas vivre comme ça, au jour le jour, sans avoir de but précis. Il faut absolument que je saches où je vais, ce que je vais faire et avec qui…

Bien évidemment, il y a des moments dans ma vie où je ne sais pas ce que je vais faire précisément, comme dans 15 jours, je ne sais absolument pas ce que je vais faire de mon WE, ou encore demain soir… Je n’ai pas besoin de tout régenter à la minute près ^^

Généralement, il me faut un projet global de vie perso, rien que pour moi, comme reprendre le sport, régime, apprendre quelque chose de précis (comme le portugais l’année dernière) et d’autres plus simples notamment des sorties, prévoir des WE ou encore mieux, prévoir les vacances d’été 😀

A la date d’aujourd’hui, j’ai déjà acheté nos billets d’avion pour les vacances d’août en solo avec les enfants (L’homme n’aura pas ses vacances au mois d’août cette année malheureusement) et même réserver un WE fin août pour partir quelques jours en famille…

Ma collègue me prend pour une dingue LOL, mais elle qui ne sait même pas où elle part 15 jours avant ses congés, perso, ça me rendrait folle !!

Je pense que je dois avoir un petit côté hyperactif, un cerveau qui a besoin de penser, réfléchir… Et puis, je trouve que c’est agréable d’avoir des mini dates butoirs dans l’année !

Là, ma date butoir à moi, c’est l’ascension parce que souvent on part en WE.

Bon, cette année, c’est mort vu qu’il va y avoir 2 jours fériés dans la même semaine, il est peu probable que mon boss me file un jour…

Mais ça ne m’empêche pas de déjà réfléchir à ce que l’on pourrait faire à ce moment là.

Idem pour notre retour de vacances en août, comme je ne veux pas que les enfants passent leur temps devant la TV ou les jeux vidéos, je vais prévoir un petit planning  !

Oulà, je commence à me faire peur…

J’ai l’impression de devenir comme Monica ^^

monica2.gif

 

Talons ou baskets ?

20120831_121904

J’adore les talons, surtout les hauts, c’est mon gros kiff et j’en ai plusieurs paires dans mon dressing… Qui attendent que je les porte et prennent la poussière…

A mon grand désespoir, j’ai énormément de mal à porter des chaussures qui ne sont pas plates, genre ballerines, sandales, baskets… Même les godasses compensées qui font fureur l’été ne sont pas pour moi…

Je me suis même mariée cet été en ballerine, c’est dire !!

En talons, j’ai l’impression d’être sur échasses. Déguisée. Je n’ai pas l’impression d’être moi même. Je marche différemment, je me tiens différemment…

J’ai aussi constamment la peur de m’étaler si j’évalue mal la hauteur du trottoir…

Et le pire, les escaliers !!

Alors, en descendant, je marche sur des œufs, marche par marche, en tenant la rambarde pour éviter la dégringolade tête la première au pire ou sur les fesses au mieux.

Et en les montant, je fais tout aussi gaffe, surtout si tu mets tout ton poids sur ton pied, et que ce foutu talon n’est pas sur ladite marche en question…

Gros moment de solitude quand tu bascules en arrière.. .

J’aurais tant aimé être une Carrie Bradshaw, pouvoir porter des hauts talons toute la journée sans peine et pouvoir marcher et aussi courir (Youhou courir…) avec grace.

Perso, j’ai enterré l’idée depuis un bail en fait.. .

Il y a bien eu un moment hybride de ma vie où je me suis accrochée comme une dingue à vouloir porter ces putains de talons du diable. Pourquoi ? Bah connement, pour faire comme tout le monde !!

Et puis depuis quelques années, j’ai décidé de m’assumer en baskets et ce, en toute circonstance. Été comme hiver ! (Même si en hiver, j’ai les pieds gelés bordel !!)

Je ne vois pas en quoi je serai moins féminine en baskets. En plein été, je porte aussi des sandales et des ballerines hein, je ne suis pas sectaire !

Mais je suis plus à l’aise en baskets quand même.

Mes préférées, les Stan Smith. .. J’en ai repéré une belle paire rouge sur leur site, je j’attends qu’une chose : les soldes ^^

Je vais même bosser avec. Et pourtant, mon secteur d’activité n’est pas vraiment ce que l’on peut appeler cool en matière vestimentaire… Mais plutôt rigide et conservateur ! Et pourtant, je viens en jean/baskets sans aucun souci…

J’ai même fais accepter mes tatouages mais là, je pense avoir des patrons cool 😀

Aujourd’hui par exemple, je porte des New Balance. J’aime le style mais elles sont manifestement pas confortables du tout (j’en rachèterai pas, ça c’est sur) et aucune remarque !

Et vous, vous portez quoi ??

tumblr_mrgxsbb0uJ1r87y49o1_400.gif

 

Tatouage number two

En février dernier, après des mois d’attente, j’ai enfin sauter le pas pour un second tatouage.

J’étais beaucoup moins fébrile le jour J que pour le premier et beaucoup plus excitée de voir le résultat !!

IMG_20170211_152949

Quand j’arrive au salon, je papote un peu avec la tatoueuse qui va m’encrer et on revoit ensemble le dessin. On choisit ensuite les couleurs pendant que j’ai le cerveau encore clair ^^

Je voulais absolument un paon, c’était non négociable mais je ne voulais pas qu’il ressemble à une photo. On a réussi a trouvé un compromis avec mon idée et les choses réalisables : un paon façon art nouveau.

J’ai saute dans le vieux bermuda de mon homme que je lui ai piqué avant de partir, histoire d’être à l’aise et pas en petite culotte, et c’est parti.

Elle m’applique le stencil et finalement, je ne le voyais pas aussi grand que ça… Je ne voulais pas qu’il soit visible en portant une jupe ou un short mais finalement, je me suis dis zut, ça gène qui que ça se voit… Trop petit, les détails auraient été moches !

Sans titre0

Ça commence à piquer les contours. On discute, on rigole et je rassure même une nana qui venait pour son premier tatouage.

Elle a dut se dire que ce n’était pas si terrible que ça, vu que j’avais l’impression de passer du bon temps. Du coup, elle a eu moins peur.

Sans titre1

On est ensuite passé aux ombrages. Bon, là, ça allait encore. J’avoue que ça me faisait un peu plus mal que les contours mais bon, rien de bien méchant et c’était largement supportable.

Une fois toutes les parties noires terminées, une petite pause bien méritée.

Sans titre2

J’avais apporté des munitions (Comprendre = bouffe + jus de fruits). Je prends une photo de la cuisse, l’envoi à mon homme et l’appelle pour lui demander ce qu’il en pense (Il ne voyait pas ça si grand non plus mais aime beaucoup !) (Il n’aurait pas aimé, c’était la même, il n’aurait pas eu le choix !).

La pause finie, on attaque les couleurs…

Et là, j’avoue avoir beaucoup souffert… Enfin, pas au début. Mais au fur et à mesure que la tatoueuse encrait la couleur, j’avais de plus en plus mal.

Le pire a été de mettre le blanc sur les plumes du paon. Vu que ça avait déjà été piqué plusieurs fois, j’avoue que j’avais vachement mal. Tellement que quand je suis sortie, et les jours qui ont suivi, je me suis dis que c’était mon dernier tatouage… Pff tu parles !!

Je suis quand même sortie de là en boitant, avec le cuissot gonflé et j’ai finalement pris un marcel pour rentrer chez moi (alors qu’en arrivant, je me voyais repartir comme si de rien n’était en RER… Grossière erreur, ça me tirait et j’étais épuisée !)

Sans titre3

La cicatrisation aussi n’a pas été facile tous les jours, notamment à cause des démangeaisons… Ça aussi, on y pense pas assez quand on veut se faire tatouer… !

Mon beau tatouage a fait son petit effet sur la plage cet été mais il faut dire que je le bichonne… J’en prends soin donc peu de soleil et je le crème quasiment tous les jours !!

Depuis quelques temps, j’ai envie de m’en faire un autre… A croire que je suis maso 😀