J’ai testé… La culotte menstruelle

Effet de mode ou réel progrès pour le confort féminin, je me suis longtemps posée la question avant d’acheter une culotte menstruelle et de l’essayer.

Il y a également eu l’effet « cup » mais je n’ai jamais été tentée…

J’ai moutonné et je me suis donc offerte une culotte menstruelle de chez Mes Jolies Culottes, qui depuis a changé de nom se nomme We are Jolies.

Mais je n’ai pas acheté que ça, j’ai aussi une culotte bloomer (que j’adore ! ) ainsi qu’une brassière (trop petite, je l’ai renvoyée), mais la qualité de leurs sous-vêtements est extra !

QU’EST CE QU’une CULOTTE MENSTRUELLE ?

Comme son nom l’indique, elle est faite pour la période menstruelle… Quand on a ses règles quoi !

Sa forme est plus ou moins haute, et la partie centrale de la culotte est « rembourrée » pour absorber les liquides.

Elle est également adaptée à la forme du corps et aux différents flux.

POURQUOI UTILISER UNE CULOTTE MENSTRUELLE ?

Parce que c’est une alternative aux tampons et aux serviettes hygiéniques jetables, et qui est beaucoup plus confortable.

Les culottes menstruelles ne font pas de déchets. Leur fabrication est d’autant plus respectueuse de l’environnement puisqu’il n’y a pas de produits chimiques utilisés, contrairement aux tampons et aux serviettes dont leur matière première est blanchie au chlore…

MON AVIS

Comme dit plus haut, j’ai encore moutonné ^^

Depuis toujours, j’ai toujours eu des flux abondants mais ces dernières années (peut être à cause de la quarantaine), certains cycles sont cataclysmiques !

Sans signe avant coureur, je peux me retrouver complètement ensanglantée avec l’impossibilité de rentrer chez moi sans que les gens pensent que je suis en train de mourir…

Je ne supporte plus les serviettes qui me filent des irritations, ni les tampons qu’il faut changer toutes les 2 heures et si j’oublie, je fais des taches plus ou moins visible. Je me suis donc tournée vers la culotte menstruelle.

Alors vu mon flux, je ne la supporte absolument pas pendant les jours où il est fort abondant. Je préfère pour le coup mettre un tampon en plus, car je n’aime pas la sensation d’humidité.

Idem pour la nuit, je sentais le sang s’écouler et ça me réveillait, traumatisée par la peur de tacher mon matelas (qui ne le fut pas d’ailleurs), j’ai donc très mal dormi cette nuit là !

Pour ma part, je continuerai à l’utiliser (il va falloir que j’en achète d’autres du coup), pour le début et la fin de règles, bien plus confortable que d’utiliser des serviettes ou des tampons, et il n’y a pas la sensation d’humidité qui me dérange puisque le flux est moindre.

Cette nouvelle approche de la gestion de ses règles est très intéressante, et on se rend compte que ça commence à entrer dans la tête des gens que non, ce n’est ni tabou, ni sale !

Je pense et j’espère que cette alternative à de belles années devant elle 🙂

Le dernier changement d’heure ??

Aujourd’hui, passe à l’heure d’été.

Au moment où j’écris ce billet, il est 13h14 mais dans ma tête à moi, il est encore 12h14… Le repas n’est pas prêt et j’ai du mal à savoir à quel moment de la journée je suis ^^

Ca va me faire ça pendant quelques jours et puis ça va passer.

J’avoue que j’ai plus de mal à m’adapter quand on passe à l’horaire d’été qu’à celui de l’hiver… Ne me demandez pas pourquoi, je n’en sais rien du tout 😀

Avant que le Covid ne pointe le bout de son nez et emmerde le monde (c’est le cas de le dire), il était prévu de ne plus changer d’heure… Bah ça ne sera pas cette année en tout cas !

Et vous ? Comment arrivez-vous à gérer ce changement d’horaires ?

Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas de profiter de cette belle journée ensoleillée car demain, on retourne (presque) tous au turbin !!

Bon dimanche à tous ♥

Procrastineurs, levez la main !!

Vous savez de qui je veux parler n’est-ce-pas !!

Cet ado qui dit qu’il va faire ses devoirs et 1h après, est toujours sur son portable…

… Ou encore ce mari qui dit qu’il va ranger mais qui a une amnésie subite…

… Mieux, ce collègue qui attend la dernière minute pour se mettre sur un dossier qui va prendre des plombes à faire…

Agaçant hein !

Hé oui, nous sommes entourés de personnes qui pensent qu’elles ont le temps, qu’elles le feront plus tard et qui remettent toujours à demain ce qu’elles pourraient faire sur le moment…

Vivre avec un ou des procastineurs n’est pas toujours chose aisée, il faut bien se l’avouer !

Bien que je sois pas la reine du « Tout de suite », j’avoue que quand je vois trainer des fringues, reste de goûter quand je rentre du boulot ou un amas de sneackers dans l’entrée, ça me fait partir légèrement en vrille !!

Après, je passe pour la méchante, mais je m’en fiche. Après tout, on est tous le méchant de quelqu’un non 😀

La vraie question est de savoir si les procrastineurs sont des feignants et/crados ou alors des gens qui n’ont pas de tête et qui zappent ?

C’est une vraie question que je me pose… J’avoue que souvent, j’opte souvent pour le jugement « feignants/crados » ^^

Surement parce que je n’arrive pas comprendre comment on peut ne pas penser à faire une machine alors qu’on est à cours de chaussettes ou ne pas ranger/faire quelque chose… Ou même faire des démarches administratives importantes hein, le choix est large !

J’ai quand même beaucoup l’impression que ce sont les hommes qui dominent ce sujet. J’imagine que ça leur vient de leur éducation et du fait que leurs femmes passent souvent derrière eux, une fois devenu adulte !

Le procrastineur est donc quelqu’un qui se laisse vivre ? Quelqu’un qui ne sait pas s’organiser ?

Au final, je ne sais pas trop… C’est probablement un peu des deux !

Quand je cherche un peu sur internet, ça serait lié à une mauvaise estime de soi, perfectionnisme ou ennui… Mouais, ça ne me parait pas super clair.

Je n’arrive pas à faire le lien entre faible estime de soi et le fait de tout remettre au lendemain… Mais je pense objectivement être un peu « rigide » sur le sujet ^^

Après avoir lu ce billet, qui se reconnait en tant que procrastinateur ?? ou qui vit avec ??

Je suis curieuse de lire vos réponses en commentaire ^^