Le brossage à sec (ou brossage lymphatique)

Je ne souviens plus comment m’est venue cette lubie de tenter le brossage à sec…

Toujours est-il que j’ai, comme d’habitude, moutonné ^^ et je me suis offerte une belle brosse en crin, avec un manche en bois.

Mais qu’est ce que le brossage à sec (ou brossage lymphatique) ?

Le brossage à sec est le fait de ce brosser le corps à sec, avec une brosse douce, afin de relancer la circulation lymphatique.

La circulation lymphatique est un second circuit parallèle à notre système sanguin, dans lequel circule la lymphe (c’est cette « eau » qui apparaît quand on s’écorche) et qui transporte nos cellules immunitaires, graisses ou toxines dont notre corps veut se débarrasser.

La circulation de la lymphe étant très lente, le brossage permet de la relancer et d’aider notre corps à éliminer de ce qu’il ne veut plus.

Les bénéfices du brossage à sec :

  • Il débarrasse notre corps des déchets,
  • Il permet un renouveau des cellules de la peau,
  • Il permet de lisser et tonifier la peau. Elle a un bel aspect éclatant.
  • On se sent tout de suite mieux, plein d’énergie (ouais je sais, ça parait bizarre mais c’est vrai),

Quand on pratique le brossage régulièrement, cela permet d’atténuer la cellulite. Les tissus étant engorgés, et bloquant la circulation sanguine et lymphatique, le brossage va permettre de relancer leur circulation et de faire « dégonflés » les tissus

Le brossage au début fait bizarre. Celles et ceux qui ont l’habitude du gant de crin sous la douche diront que non mais moi qui n’en utilise pas, peuvent avoir des sensations étranges.

Comment le faire ?

Vous trouverez énormément de schémas expliquant la façon de se brosser sur internet. En gros, il faut partir du point le plus loin et brosser jusqu’au glandes lymphatiques (dans l’aine pour le bas du corps, sous les aisselles pour le haut du corps).

On peut également faire le brossage lymphatique sur le visage, j’avoue ne pas avoir encore essayé, mais j’y songe.

Quand le faire ?

  • Le matin pour avoir la pêche et se sentir prêt(e) à attaquer la journée.
  • Le soir pour évacuer les tensions de la journée et se détendre.

On peut également le faire matin et soir pour plus efficacité ^^

Une fois le brossage terminé, une bonne douche pour éliminer les peaux mortes.

Mon avis :

Déjà, ça gratte, même si on n’y va pas comme une sauvage, puis ça devient agréable au fur et à mesure qu’on le fait. Perso j’adore sauf quand je fais le dos. Je me retrouve instantanément à avoir des frissons et froid, c’est assez désagréable.

Ensuite, une bonne douche puis je crème. En ce moment, je suis sur la Dexeryl pour ma kératose pilaire, j’attends de voir si couplé au brossage, ça va aider l’apparence de ma peau.

Je ne crème pas à chaque fois non plus, car étant donné que cette crème est un peu épaisse, j’ai du mal à m’habiller et j’ai la peau qui colle^^ Pas super agréable comme sensation…

Au bout de quelques jours, je commence à voir une différence sur la peau de mes cuisses. Elle est plus douce et je sens moins les « petits points » dus à la kératose.

Si ça se trouve, après des années d’errance, j’ai enfin trouvé une solution à ma peau de poulet 😀

Ma routine skincare du matin

Chaque matin, je m’applique consciencieusement à ma petite routine beauté pour reprendre forme humaine.

Et oui, à 40 ans, on est plus aussi fraîche à 20 ans le matin, et il en faut un peu plus pour se défriper ^^

Je suis une adepte du layering ou in french, le millefeuilles.

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, c’est une technique japonaise qui consiste à superposer sur son visage, matin et soir, différentes strates de soins selon un certain ordre.

La méthode (cf. Wikipédia) :

Le double nettoyage correspond aux deux premières étapes. Sans ce nettoyage l’épiderme n’est pas prêt à recevoir les actifs des soins hydratants qui sont les autres étapes du rituel en six étapes :

  • le premier nettoyage a pour mission d’enlever les corps gras du visage à l’aide d’une huile démaquillante ;
  • le savon complète le premier nettoyage en éliminant le surplus d’huile ainsi que les impuretés liées à la pollution ;
  • la lotion intervient pour parfaire le démaquillage et éliminer les dernières traces de calcaire qui se sont déposées durant la phase de nettoyage ;
  • s’ensuit l’application d’un sérum, puis d’une crème de jour ou de nuit qui complétera l’effet du sérum et protégera la peau des agressions extérieures.
  • la journée, l’application d’une crème solaire visage complète le rituel pour protéger la peau des rayons UVA/UVB et prévenir le vieillissement cutané comme les taches.

Voilà grosso modo la technique. Perso, je l’ai un peu adapté à ma sauce.

Je juge qu’il n’est pas nécessaire de nettoyer ma peau le matin, puisque elle a été nettoyée la veille au soir, que je ne transpire par comme une dingue en dormant et que ma peau n’est pas grasse.

En général, je commence par me réveiller avec de l’Eau Thermale Avène. Ayant la peau sensible et qui a tendance à devenir rouge quand elle n’est pas contente, l’eau d’Avène l’apaise et lui fait du bien.

Je m’en prends plein la poire, et ça me sort doucement du coma ! Je laisse poser l’eau quelques minutes sans la faire sécher et je tapote mon visage avec une serviette sèche.

J’applique ensuite mon sérum repulpant à l’acide hyaluronique sur peau humide, pour hydrater ma peau. Le faire sur une peau humide permet aux principes actifs de mieux pénétrer.

Je mets ensuite un second sérum au venin de serpent pour son action anti âge. C’est le sérum Biotox de Biomed. Je ne connaissais pas la marque avant de l’acheter sur le site de Beauté Privée.

C’est une marque allemande qui mérite d’être connue car elle est clean et crueltyfree ! Tout sur la marque ici.

Viens ensuite la crème pour le contour des yeux. Pour l’instant, je suis sur la marque Uriage. Il fait bien son job néanmoins, quand il fait vraiment froid, un contour des yeux un peu plus riche me serait nécessaire.

Je termine par la crème de jour Biomed au venin de serpent, qui complète le sérum que j’ai utilité juste avant. Au départ, j’ai eu du mal avec l’odeur car ça sent le médicament… Pas très flatteur au premier abord, mais la crème pénètre bien la peau, qui est souple et non grasse après application.

Je passe ensuite au maquillage, si j’en ai envie ^^ , aucun de ces produits ne pluchent et c’est un bon point !

Sérum repulpant à l’acide hyaluronique – DIY

Ca faisait un moment que j’avais envie de tenter l’acide hyaluronique mais j’ai mis un certain temps à me lancer… Généralement, je fais souvent les choses après tout le monde ^^

J’avais tellement entendu parler de ses bienfaits pour améliorer l’élasticité de la peau, l’hydratation ou encore, et c’est ce qui m’intéressait le plus, la réduction des rides

Comme j’ai envie de passer de plus en plus à des produits clean, notamment pour ma peau (pour les cheveux, comme ils sont colorés, je suis encore aux 100 % produits cracra).

J’ai donc décidé de trainer mes guêtres sur le site d’Aroma-zone pour voir si je trouverai mon bonheur.

J’ai donc jeté mon dévolu sur la recette du sérum ultra repulpant.

Pour cela, il faut :

– 1 sérum actif concentré d’acide hyaluronique : il est très concentré en acide hyaluronique naturel par rapport aux autres sérums du commerce. Il a des poids moléculaires différentes, ce qui fait que le sérum pénètre les différentes « couches » de la peau.

– Elastine booster

– 30 gouttes de collagène végétal

– 1 goute de fragrance Sublime

Ensuite, la recette est simple : il faut ouvrir le flacon de sérum, et y mettre les gouttes.

Je ne parle que de gouttes contrairement à la recette, car mon mari, en rangeant la salle de bain, a égaré le pot d’élastine booster… Du coup, j’ai fais sans pour cette fois ci.

Il va falloir que je retourne toute la salle de bains pour faire la recette correctement ^^

Etant sensible aux parfums forts, je peux assurer que la fragrance Sublime ne cocotte pas et laisse un parfois subtil, qui finira par s’estomper rapidement.

L’application du produit est très agréable. Il pénètre facilement, ne colle pas et comme dit plus au haut, il sent bon sans pour autant être entêtant.

Concernant l’efficacité, je trouve effectivement que ma peau est moins déshydratée. J’ai moins la peau qui pèle sur le front et sur le nez, zone principalement déshydratée chez moi (et qui fait très moche quand je mets du fonds de teint).

Quand mon flacon sera terminé, j’en refabriquerai certainement car je suis très contente de ce produit… Et ce coup-ci, il y aura tous les ingrédients ^^

Le « Pousse plus vite »

On dirait un nom de formule magique dans Harry Potter ^^

Mais il n’y a rien de magique là dedans, malheureusement… !

A la naissance de la Ninouche (il y a de ça presque 8 ans), je me suis coupée les cheveux assez courts… Ce que j’ai vite regretté… Les épis, se coiffer tous les matins, les demi longueurs peu flatteuses… On est parfaite uniquement quand on sort de chez le coiffeur, il faut être honnête !

J’avais donc essayé de faire pousser mes cheveux plus vite, histoire de retrouver un petit carré.

A cette époque, j’avais essayé le jus de gingembre, idée que j’avais trouvé sur le blog « Les cheveux de Mini » qui n’existe malheureusement plus aujourd’hui, mais on peut la retrouver sur sa page YT.

Mais depuis quelques temps, à force de renseigner sur le net, j’ai trouvé un autre coup de pouce moins galère à faire que le jus de gingembre.

Je fais donc environ 1 fois par semaine, mon masque « Pousse plus vite« . J’étais déjà une adepte des bains d’huile de coco pour entretenir mes cheveux, donc ça ne change pas tellement de mes habitudes.

Je mélange donc :

1 CS d’huile de coco, (Pour l’huile de coco, si elle est solide, il faut la liquéfier en la passant au micro-onde mais pas trop longtemps pour qu’elle ne soit pas bouillante).

1 CS d’huile de ricin,

1,5 cc d’huile de moutarde.

Temps de pause : 20 minutes

L’huile de coco possède des propriétés qui permettent de nourrir, d’apaiser et de faire briller les cheveux.

L’huile de ricin redonne de la brillance, douceur et souplesse à nos cheveux. Elle stimule la pousse des cheveux, ainsi que les cils et les ongles.

L’huile de moutarde est à utiliser avec précaution. Elle est fortement piquante et chauffante car elle active la circulation sanguine. En Inde et au Maghreb, elle est réputée pour favoriser la pousse des cheveux et lutter contre leur chute.

Si vous avez le cuir chevelu sensible, je ne vous conseille de ne pas en mettre dans ce masque. Moi qui ne suis pas particulièrement sensible, je sens bien que ça me picote la couenne ^^

L’huile de coco permet à l’huile de ricin de bien se mélanger, car c’est une huile très visqueuse, assez difficile à utiliser seule.

Après avoir poser, c’est le moment rincer. Un voire deux shampoings peuvent être nécessaires, l’huile de ricin est coriace à enlever !

Perso, je laisse mes cheveux sécher naturellement. Je me retrouve avec une tête à la Mafalda ^^ mais mes cheveux sont tout doux, j’adore !

Je vais essayer de tenir un journal de pousse mensuel, sur mon compte Insta, pour voir l’évolution de cette méthode.

PS : Vous pouvez acheter tous les ingrédients nécessaires sur le site d’Aroma-Zone.

J’ai acheté l’huile de ricin à la pharmacie et l’huile de coco bio en supermarché, il n’y a que l’huile de moutarde que j’ai acheté sur Aroma-Zone.

Je me lance dans le Top Body Challenge – Je retente le coup ^^

couverture-tbc-programme

EDIT du 28 décembre 2017 :

Une bonne année a passé et je n’ai rien foutu, du tout, du tout… Mise à part bouffer (y a pas d’autre mot plus classe) et j’ai pris un bon 5 kg (Sachant que j’en avais déjà au 7 à perdre… bref !).

J’ai quand même tenu 6 semaines et je vois avouer qu’au bout de 6 semaines, il y avait du résultat, il ne faut pas se mentir.

Mi-février, j’ai été me faire tatouer la cuisse et c’est là que j’ai sombré…

Au départ, je ne devais pas faire de sport pendant 1 semaine. Pour le coup, ça me paraissait raisonnable.

Mais ensuite, quand j’ai voulu reprendre, j’avais super mal et je ne pouvais pas faire de squats… Alors j’ai encore attendu…

Et de fil en aiguille, aussi vite qu’elle était venue, la motivation est partie et j’ai fini par glander dans mon canap à manger des cochonneries !!

Il est donc grand temps de me bouger les fesses et d’avancer, parce que ce n’est pas en me plaignant intérieurement et en prenant des kilos que ça ira mieux !

Entre temps, il y a eu le SBT (Sonia Body Training) qui est sorti, plutôt conçu pour les mamans ça il faut faire attention à nos petits abdos qui ont déjà bien soufferts avec la grossesse (ou plusieurs si vous êtes une maso comme moi ^^)

Me voilà donc en vacances,  à me remettre au sport pépouse (parce qu’avec la reprise du boulot, va falloir que je m’organise autrement !) et à prendre plaisir (malgré les courbatures qui vont venir) de reprendre soin de moi ♥

Pour me voir souffrir, j’ai un insta dédié à ça (maso que je suis…) : @bouge_ta_couenne

Qui s’y remet ?? 😀

tumblr_olttdjq2vh1w52rxoo1_500.gif
Moi, je ne peux pas faire ça, j’ai des voisins… 

 

 


27 décembre 2015 : Et oui, je fais comme toutes les filles ou presque, je moutonne ^^

Tout d’abord, qu’est ce que le Top Body Challenge ou TBC ?

C’est un programme sportif, payant, que tu télécharges sur le site de Sonia Telv.

Il coûte 39 € pour 12 semaines d’entrainement. Voici un petit aperçu :

Capture-d’écran-2015-07-08-à-09.26.25

Ces entraînements se font 3 fois par semaine :

  • Lundi : abdos et cuisses,
  • Mercredi : bras et fessiers,
  • Vendredi : total corps.

Les séances durent en gros 30 minutes.

Attention, comme le téléchargement est nominatif, toute personne le vendant, donnant ou autre s’expose à des poursuites judiciaires (elle a une équipe qui veille au grain la Sonia !! ).

Si vous souhaitez maigrir (ce programme est fait pour sculpter la silhouette), il faut rajouter 2 séances d’une heure de cardio par semaine (ça peut être de la course à pied, du vélo…).

Vous pourrez voir pas mal d’avant/après sur internet, les résultats sont parfois spectaculaires. Voici un exemple parmi tant d’autres :

Capture-d’écran-2015-09-25-à-14.01.00
Au passage, j’adore ses tatouages ♥

On se donne rendez-vous dans 4 semaines pour un 1er bilan 🙂

tumblr_n3h2tiv4wo1rkyz0ro1_500

Tatouage number two

En février dernier, après des mois d’attente, j’ai enfin sauter le pas pour un second tatouage.

J’étais beaucoup moins fébrile le jour J que pour le premier et beaucoup plus excitée de voir le résultat !!

IMG_20170211_152949

Quand j’arrive au salon, je papote un peu avec la tatoueuse qui va m’encrer et on revoit ensemble le dessin. On choisit ensuite les couleurs pendant que j’ai le cerveau encore clair ^^

Je voulais absolument un paon, c’était non négociable mais je ne voulais pas qu’il ressemble à une photo. On a réussi a trouvé un compromis avec mon idée et les choses réalisables : un paon façon art nouveau.

J’ai saute dans le vieux bermuda de mon homme que je lui ai piqué avant de partir, histoire d’être à l’aise et pas en petite culotte, et c’est parti.

Elle m’applique le stencil et finalement, je ne le voyais pas aussi grand que ça… Je ne voulais pas qu’il soit visible en portant une jupe ou un short mais finalement, je me suis dis zut, ça gène qui que ça se voit… Trop petit, les détails auraient été moches !

Sans titre0

Ça commence à piquer les contours. On discute, on rigole et je rassure même une nana qui venait pour son premier tatouage.

Elle a dut se dire que ce n’était pas si terrible que ça, vu que j’avais l’impression de passer du bon temps. Du coup, elle a eu moins peur.

Sans titre1

On est ensuite passé aux ombrages. Bon, là, ça allait encore. J’avoue que ça me faisait un peu plus mal que les contours mais bon, rien de bien méchant et c’était largement supportable.

Une fois toutes les parties noires terminées, une petite pause bien méritée.

Sans titre2

J’avais apporté des munitions (Comprendre = bouffe + jus de fruits). Je prends une photo de la cuisse, l’envoi à mon homme et l’appelle pour lui demander ce qu’il en pense (Il ne voyait pas ça si grand non plus mais aime beaucoup !) (Il n’aurait pas aimé, c’était la même, il n’aurait pas eu le choix !).

La pause finie, on attaque les couleurs…

Et là, j’avoue avoir beaucoup souffert… Enfin, pas au début. Mais au fur et à mesure que la tatoueuse encrait la couleur, j’avais de plus en plus mal.

Le pire a été de mettre le blanc sur les plumes du paon. Vu que ça avait déjà été piqué plusieurs fois, j’avoue que j’avais vachement mal. Tellement que quand je suis sortie, et les jours qui ont suivi, je me suis dis que c’était mon dernier tatouage… Pff tu parles !!

Je suis quand même sortie de là en boitant, avec le cuissot gonflé et j’ai finalement pris un marcel pour rentrer chez moi (alors qu’en arrivant, je me voyais repartir comme si de rien n’était en RER… Grossière erreur, ça me tirait et j’étais épuisée !)

Sans titre3

La cicatrisation aussi n’a pas été facile tous les jours, notamment à cause des démangeaisons… Ça aussi, on y pense pas assez quand on veut se faire tatouer… !

Mon beau tatouage a fait son petit effet sur la plage cet été mais il faut dire que je le bichonne… J’en prends soin donc peu de soleil et je le crème quasiment tous les jours !!

Depuis quelques temps, j’ai envie de m’en faire un autre… A croire que je suis maso 😀

Top Body Challenge : bilan à 1 mois

tumblr_o1ca9eQMC41ulbmito1_540

Déjà un mois…

Un mois où je n’ai absolument rien foutu ou presque !

J’ai fais la semaine 1 et puis nada, niet…

Déjà, j’ai pleuré ma mère, craché mes poumons et marché comme John Wayne pendant des journées entières… !! Je peux dire que le doliprane et l’arnica, c’est de la grosse daube sur les courbatures !!!

Ensuite, j’ai eu le droit à la visite de Madame Gastro, qui n’a visité que mes enfants mais qui préféraient être malades la nuit plutôt que le jour.

Et puis pas malades en même temps, sinon, c’est pas drôle… Du coup, j’en ai pris pour 3 semaines de vomitos et autres trucs dégueus.

Pour l’instant, je suis en stand by… J’avoue avoir perdue motivation.

Je suis fatiguée par toutes ces nuits blanches, crevée par la tonne de boulot que j’accumule au bureau (bah oui, TOUT est toujours URGENT… ).

Je laisse passer le mois de février et je pense reprendre en mars.

Ce n’est que partie remise 🙂

 

Masque capillaire miel – huile d’olive

Masque capillaire miel - huile d'oliveDans ma longue quête d’aider mes cheveux à pousser plus vite, j’en ai complètement oublié qu’il fallait aussi les soigner et les chouchouter.

L’hiver et ses températures n’ont pas épargnés mes cheveux courts qui sont devenus ternes et secs, j’ai donc décidé de leur apporter un peu de douceur avec un masque maison miel – huile d’olive.

Pour mes cheveux courts, j’ai mélangé 1 CS d’huile d’olive pour 1 CS de miel.

A appliquer sur les longueurs pour éviter que le cuir chevelu ne graisse…

Je les laisser poser 1 heure. Le résultat était top mais je pense que pour des cheveux plus secs, 2 ou 3 heures seraient mieux.

Ensuite, on shampouine pour enlever la mixture et hop, à nous les cheveux de sirène !!

C’est mon premier essai de masque maison et le résultat m’a bluffée… J’avoue que je ne pensais pas que le résultat serait mieux que les masques cracra-chimique vendus dans le commerce.

Détournement de la lanoline LANSINOH®

lanolin_10ml_mit_flap_und_tube_web_frei_0

 

Pendant mes allaitements, cette crème m’a pas mal servie.

Je ne pourrai pas dire qu’elle a sauvé mon allaitement mais elle a néanmoins aidé mes crevasses à être moins douloureuses.

Et une fois mon allaitement bien lancé, je n’en ai plus eu besoin.

Ne voulant pas jeter et gaspiller bêtement, j’ai cherché une autre utilisation

Et j’ai trouvé !!!

Tout d’abord, avis aux nanas (et aux mecs, doit bien y en avoir) qui comme moi, ne sont jamais bien loin de leur baume à lèvres.

La lanoline fait des miracles sur les lèvres gercées

Parce qu’en ce moment, avec le froid et le vent, mes lèvres peuvent même se mettre à saigner si je rigole un peu trop !!

Et que c’est douloureux, en plus d’être moche !!

Ça marche également pour les crevasses sur les mains (mais on en fout un peu partout) et pour les talons secs également, mais mettre des chaussettes sous peine de la jouer Holiday On Ice dans le salon et de se ramasser lamentablement

Pour les enrhumés, cette crème fonctionne bien aussi pour réparer un nez traumatisé par des mouchages répétés et intempestifs…

No glamour pour cette dernière mais que voulez vous, être enrhumée et sexy, je ne pense pas que cela soit compatible !!

Si vous avez d’autres détournements de cette crème ou d’autres, n’hésitez pas à partager  🙂