Sérum « Pour une peau parfaite » de So Bio Etic

Un nouveau crash test pour So bio Etic avec son sérum « Pour une peau parfaite ». Il vent du rêve ce nom, nan ? !

Ce sérum est censé « lisser la peau et illuminer le teint. Jour après jour, la peau retrouve son éclat naturel. »

Je l’utilise depuis un peu plus de 2 mois si je me souviens bien.

Tout d’abord, ce sérum est blanc et crémeux. Ce qui m’a un peu troublé car tous les autres sérums que j’ai pu voir (mais je n’ai pas tout vu dans la vie) étaient transparents.

La texture est agréable, pénètre bien dans la peau et ne laisse pas de film gras. L’odeur est douce et florale.

La composition est clean et formulée principalement avec :
« – Fleur de Lotus sacré bio unifiante et antioxydante
– Hamamélis bio adoucissante
– Zinc PCA anti-âge
– Acide hyaluronique repulpant. »

Pour les effets promis, je n’ai pas vu de réels changements.

Je n’ai pas trouvé ma peau plus lisse, ni plus éclatante qu’avant. Les ridules ne sont pas lissées, ni floutées… J’avoue que c’est un gros flop pour moi.

Néanmoins, peut être qu’il y aurait plus de résultats sur une peau plus jeune… Quoi que je ne me sente pas spécialement vieille et je trouve que je ne suis pas vraiment marquée, comparée à d’autres ^^ (Ouais, je me lance des fleurs, et alors ?!).

Donc voilà, même si c’est un produit agréable à utiliser, ce n’est pas un produit que je recommanderai. Je pense qu’il y a plein d’autres sérums qui font le job avec beaucoup plus d’efficacité.

L’avocado toast

Depuis que j’y ai goûté, je suis folle d’amour pour ce petit déj ♥

C’est un petit déjeuner réconfortant, qui cale et honnêtement, que je pourrai manger sans doute tous les jours jusqu’à la fin de ma vie ^^

Et sa préparation est super simple !

Ingrédients :

  • Un tranche de pain complet,
  • Un demi avocat mur,
  • Une tranche de saumon fumé,
  • Un œuf.

Préparation :

  1. Faire cuire l’œuf au plat. Pendant ce temps, faire griller la tranche de pain.
  2. Une fois la tranche de pain grillée, étaler l’avocat.
  3. Mettre la tranche de saumon fumée et terminer par l’œuf au plat.

En 15 minutes, c’est plié et un super petit déj healthy pour démarrer la journée !!

Le syndrome prémenstruel, on en parle ? !

Vous savez, cette période où vous ne vous sentez pas vous même, étrange… Comme si vous étiez quelqu’un d’autre sans aucun contrôle sur vos sentiments, pensées ou paroles !

Moi, en période prémenstruelle… ^^

Et pourquoi ? C’est tout simplement l’ensemble de symptômes physiques et émotionnels qui surviennent habituellement de 2 à 7 jours avant les règles. Ils prennent généralement fin avec l’arrivée des règles ou dans les quelques jours qui les suivent.

Personnellement, j’avoue que je ne vis pas très bien, tout simplement parce que mes sentiments font un 360°. D’un jour à l’autre, je ne supporte plus rien, ni personne. Je pense même être capable de demander le divorce, comme ça, et tracer ma route sans me retourner !!

Heureusement, cet état extrême ne m’arrive pas souvent… Mon mari appelle d’ailleurs ça « La semaine du diable », c’est pour pour rien ! Mais même si je ne suis pas généralement bien les jours précédents mes règles, je reste toutefois « vivable »… C’est en tout cas l’impression que j’en ai ^^

Ce qui est le plus agaçant, c’est que c’est un moment plus ou moins handicapant pour les femmes, notamment les douleurs physiques, et que personne ou presque ne le prend compte… Parce que c’est normal de souffrir pour une femme !

A croire que l’on doit avoir mal toute notre vie : règles, accouchement, ménopause… Dire que dans certains pays d’Asie (Au Japon ou en Indonésie notamment), les femmes ont un congé quand elles ont leurs règles appelé congé menstruel… On a du boulot là dessus en France !!

Bref, pour en revenir à ce fameux syndrôme et le grand écart des émotions, il n’y a pas grand chose à faire malheureusement.

Pour les douleurs physiques, il y a une multitude de choses qui peuvent aider : la bouillotte chaude sur le ventre, l’homéopathie, doliprane… Et si vraiment rien ne marche, par pitié, allez voir le médecin, il ne faut jamais rester à souffrir en se disant que ça va passer et surtout, que c’est normal !!

Pour les douleurs « psys », hormis mettre des films doudou (comme je fais) et manger des cochonneries, je n’ai pas de solutions miracles là non plus !

J’aurai envie de conseiller le repos, la relaxation, méditation… Ce qui peut faire du bien à l’esprit en somme.

Donc même si on ne peut pas « guérir » du PMS, on peut essayer d’atténuer les effets, le temps que celui-ci se barre jusqu’à la prochaine fois…