Ma semaine en image #18

Hello you, ça faisait longtemps ^^

Bon alors, qui a dit que c’était le printemps ??? Hein, qu’il se dénonce !!

Sans titre.png

Parce que franchement, c’est pas possible ce temps de chiotte, j’ai même remis mon écharpe et mon manteau d’hiver…

tumblr_n4wraoW4yd1tw1vhco1_500.gif

Dire que j’ai acheté à ma fille plein de robes d’été, elle est en train de me détester ^^

bien-proteges-du-soleil-et-equipes-pour-les-premieres-brasses-les-enfants-peuvent-s-amuser-sur-la-plage.-4250-664-0.jpg

A chaque fois, c’est « Non, tu peux pas mettre celle-là à bretelles toutes fines, il fait 7° ma chérie. Tiens, mets cette robe avec des collants… »

De toute façon, on a pas d’autre choix que de subir alors subissons…

parapluie.jpg

Et puis, il va bien finir pas revenir le soleil (Hé oui, il faut voir le côté positif des choses !!)

Bientôt, il va y avoir un petit rayon de soleil qui va venir réchauffer nos vies, en provenance direct de la Réunion : une petite chienne !!!

tumblr_n6zuflzOGO1tw1vhco1_500.gif

Je suis toute excitée à l’idée qu’elle vienne nous rejoindre. J’ai véritablement eu un coup de cœur en la voyant et en apprenant son histoire.

Plus que quelques jours et elle sera là ^^

téléchargement.jpg

Bon, c’est pas tout ça mais j’ai encore quelques heures de glande à profiter, avant de ma marmaille ne se rende compte que j’existe (que pour préparer à manger d’ailleurs… ^^)  😀

Bon dimanche 😉

tumblr_mh3ps9ucZE1qdmfjoo1_500

Publicités

Orecchiette à la tomate et boulettes de boeuf

Je partage aujourd’hui une recette qui fait fureur à la maison, autant autour de la table que dans la cuisine, surtout si vous embauchez les enfants pour faire les boulettes ^^^

20180101_203637.gif

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 500 g de tomates
  • 2 gousses d’ail
  • 1 oignon blanc
  • 400 g de steak haché de bœuf 5 %
  • 1 jaune d’œuf
  • 1 pince de thym
  • 2 cc d’huile d’olive vierge
  • 1 pincée de piment d’Espelette (facultatif)
  • 120 g d’orecchiette crues
  • 2 cc de persil haché
  • Sel, poivre

Préparation :

  1. Peler et couper les tomates en morceaux. Perler et hacher l’ail puis l’oignon.
  2. Dans un récipient, malaxer la viande hachée avec le jaune d’œuf, l’ail, le thym, le sel et le poivre. Former 8 boulettes
  3. Chauffer 1cc d’huile dans une sauteuse, y faire dorer les boulettes 2 min en les retournant puis les retirer.
  4. Verser 1cc d’huile dans la sauteuse et y faire suer l’oignon 2 mi,. Ajouter les tomates, le piment d’Espelette et une pincée de sel. Couvrir et cuire 15 min en remuant de temps en temps.
  5. Déposer les boulettes sur le dessus et poursuivre la cuisson 5 min à feu doux.
  6. Faire cuire les pâtes. Égoutter.
  7. Prélever les boulettes. Verser la sauce tomate dans 4 assiettes creuses, parsemer de persil, repartir les pâtes et placer les boulettes de viande au centre.

 

Bon appétit !! 🙂

Cette recette vient d’un livre de recette WW, elle comptabilise 7 sp ou 8 pp

Faire peau neuve.  Oui mais quand ?

Je vis un moment difficile pour beaucoup de femmes, de couples…

Paradoxalement, peu de personnes comprennent mon chagrin.

J’ai perdu un bébé en devenir, et au vu de la précocité ou encore au fait que je sois déjà maman 3 fois, j’ai le sentiment que je ne devrai pas avoir le droit d’être malheureuse « Bah oui, t’as déjà des enfants. Imagine celles qui peuvent pas en avoir ! »

Ces remarques sont autant de claques en plein visage.

Voir un petit enfant est autant de coups de poignard dans mon coeur rempli de larmes.

Je sais que je dois faire face. 

Ça fait maintenant 2 mois que j’ai été hospitalisée pour le curetage et malgré toutes mes tentatives pour aller mieux comme me remettre à lire, refaire du sport.. . Rien n’y fait. Je reste comme une coquille vide…

Me sentir comme ça est extrement frustrant car je n’ai aucun contrôle et quoi que je fasses, je me retrouves confrontée à mes sentiments.

Je suis à un tournant de la vie où il me reste deux choix :

  1. Soit j’arrive à accepter le fait que ce bébé ne verra jamais le jour, et que notre famille ne s’agrandira plus.
  2. Soit j’arrive à dépasser mes peurs et retomber enceinte à nouveau.

C’est un choix extrêmement difficile et qui n’a pas de bonne réponse.

Je suis tellement terrorisée à l’idée de revivre une fausse couche !

L’attente, les faux espoir, la peur, le chagrin… 

Quand je me vois si mal, à la limite du zombie. Je m’efforce de cacher les sentiments ou plutôt de les refouler pour ne pas crier au monde ma peine, je me demande comment je vais de nouveau avancer sereinement…

Avoir un dernier enfant me complétait mais je ne pourrai pas supporter une autre perte !

Je l’avais imaginer tant de fois. Imaginer notre vie à 6, notre quotidien, nos vacances.. . La complicité qu’il y aurait eut entre chacun. Et tout est parti en fumée, comme dans un rêve qui tourne au cauchemar. 

Il va bien pourtant que j’aille de l’avant…!