Terrassée par la grippe…!!

grippe-02

Ca fait plusieurs jours que mon blog est en friche, que je n’arrive plus à suivre le défi photo, ni même poster des articles et pour cause : la grippe est entrée dans ma vie (et aussi dans celle de ma marmaille).

Le patient zéro fut mon deuz… Et tout s’est enchainé à 1 jour d’intervalle… Les 3 affreux malades, culminant à 40°… Ce fut une semaine calme… C’est à ça que je sais que ma marmaille est malade : pas de cris, pas de chamaillerie !!

Toujours est-il que je suis contaminée, bien que je me sois goinfrée d’oscillococcinum…   Force est de constater que ça que moyennement marché !!

Mais je garde le moral, il y a un soleil magnifique malgré le froid et mon nez qui coule (ahhh, glamour quand tu nous tiens !!)

Malgré tout, je dois quand même aller travailler alors que je serai 1000 fois mieux sous ma couette à regarder Rebelle avec la Ninouchette !

Je finirai bien par gagner… Sur ce, je retourne bosser, parce que même si je travaille au ralenti, faut quand même que je sortes quelque chose d’ici 17 heures 😉

L’homme et sa patte folle

 

sans-titre

 

Je me moque un peu parce que l’homme est un peu un habitué de la foulure et ce, depuis des années !

Il s’est juste foulé la cheville de façon très conne, comme à peu près comme à chaque fois que l’on se fait mal d’ailleurs !

Mais je trouve que lui, c’est un peu plus que les autres… Bah oui, se tordre le pied en voulant nettoyer son pare brise, franchement, moi ça me fait rire.

Du coup, l’éclopé doit rester à la maison pendant quelques jours, le temps que ça dégonfle, qu’il ait moins mal pour marcher, toussa..

Et comme le dit si bien Florence Foresti « Un homme, quand c’est malade, ça croit que ça va mourir ! »

Force est de constater que ce n’est pas faux…

De toute façon, j’ai beaucoup de mal à supporter les gens malades. C’est horrible à dire mais c’est vrai.

A moins d’être terrassé par 40° de fièvre et d’être KO, j’ai horreur d’entendre les plaintes, gémissements et autre miasmes venus d’ailleurs… Ca me dégoute à un point…

Mon cerveau fait quand même une abstraction pour mes enfants.

Heureusement j’ai envie de dire. Heureusement aussi qu’ils sont très rarement malades !!!

Beaucoup moins que leur père qui passe son temps à geindre et pleurnicher qu’il a mal, qu’il a froid, qu’il a faim (tiens, t’es plus malade)…

Le bon indicateur de maladie : la playstation !!

S’il y joue jusqu’à 2 heures du mat, c’est qu’il en rajoute…!

Pour le coup, il a pas été trop chiant. Il pu quand même sautiller jusqu’au frigo. 😀

 

La nuit du vomi

Et voilà, la gastro s’est sournoisement invitée cette nuit à la maison…
Vers 1 heure du matin, alors que j’avais enfin réussi à m’endormir après avoir regarder les 30 histoires paranormales (ça me fout toujours plus ou moins les jetons ce genre d’émission) que je suis réveillée par un « Maaaammaaa… bluuurrppp… mmaaannnnn ».
C’est marrant (façon de parler) mais dans des moments pareils, je réveillée d’un coup, prête à faire face (alors que dans un autre cas, j’ai juste envie de dire que le gars, il joue avec sa vie !!).
Me voilà donc en petite culotte, les cheveux à la Mafalda, en train de réconforter mon grand qui vient de gerber partout, les mains dedans, en train de nettoyer (et là, bizarrement, je repense à la scène dans les Visiteurs avec « Jacquouille, esponge » )

Dans des moments comme ça aussi, j’ai tendance à maudire Monsieur… Et la terre entière même !!

20 minutes passées, enfant changé et sol nettoyé, je me dis que c’est le moment de se remettre au lit. Et bah nooon !!!

La praticité des lits superposés vient d’être gravement  remis en cause…

Edit : Le lendemain, mon deuz l’avait aussi :-/

Edit 2 : Après 3 jours de débâcle, tout est rentré dans l’ordre

Edit 3 : Et je ne l’ai même pas attrapée !!